INFORMATIONS PRATIQUES - CORONAVIRUS

Le contenu de cet article est d’origine inconnue, il provient d’un partage par internet et m’a été transmis par un ami de l’ALR : Pierre Haissat, qui pour l’occasion, vous adresse ses amicales salutations. J’ai choisi de le publier, bien que je n’ai pas eu le courage de vérifier le bienfondé de toutes les informations mentionnées, parce qu’il émane d’un service infirmier en prise au quotidien avec ce fléau et que sa présentation est suffisamment claire et condensée pour qu’il puisse devenir un auxiliaire précieux dans la lutte contre la contagion et ses méfaits.

Le virus n’est pas un organisme vivant, mais une molécule de protéine (ADN) recouverte d’une couche protectrice constituée de lipide (matière grasse) qui, lorsqu’absorbée par les cellules oculaires, nasales ou buccales, change son code génétique (mutation) et se transforme en agresseur et en cellules multiplicatrices.

Dès lors que le virus n’est pas un organisme vivant mais une molécule de protéine, on ne peut pas le ‘’tuer’’ à proprement parler ; il se décompose de lui-même.

La durée de cette désintégration dépend de la température, du niveau d’humidité et du type de matière sur laquelle il repose.

Le virus est très fragile, la seule chose qui le protège est une fine couche extérieure de graisse.

C’est pourquoi tout savon ou détergent est le meilleur remède, car la mousse attaque la graisse (raison pour laquelle on doit autant se frotter les mains, 20 secondes ou plus, afin de faire beaucoup de mousse).

En dissolvant la couche grasse, la molécule de protéine se disperse et se décompose d’elle-même.

La chaleur fait fondre la graisse, voilà pourquoi il est bon d’utiliser de l’eau au-dessus de 25°C pour laver ses mains, les vêtements ou toute autre chose. De plus, l’eau chaude produit plus de mousse et la rend ainsi plus efficace.

- L’alcool ou tout autre mélange contenant plus de 65% d’alcool dissout toute graisse, et particulièrement la couche externe de lipide du virus.

- Tout mélange d’une (1) dose d’eau de Javel pour cinq (5) doses d’eau dissout directement la protéine et la détruit de l’intérieur.

- En l’absence de savon, d’alcool, ou de chlore, on peut recourir à l’eau oxygénée, car le peroxyde dissout la protéine du virus, mais il faut l’utiliser pure, ce qui est nocif pour la peau.

- Aucun bactéricide n’est utile. Le virus n’est pas un organisme vivant comme la bactérie. On ne peut pas tuer ce qui est inerte avec des antibiotiques.

- Ne jamais secouer vêtements (sur soi, ou qu’on a portés), draps ou chiffons. Si on secoue un linge ou qu’on utilise un plumeau, les molécules du virus peuvent alors flotter dans l’air pendant 3h et aller ainsi se loger dans le nez.

- Lorsque le virus est collé à une surface poreuse, il est très inerte et se décompose en seulement :

3h sur un tissu par exemple ou toute autre surface poreuse.

4h sur le cuivre (naturellement antiseptique) et le bois (qui l’assèche et l’empêche de se décoller pour se diffuser dans l’atmosphère).

Mais il peut subsister jusqu’à :

24h sur le carton.

42h sur un métal.

72h sur le plastique.

- Les molécules du virus restent très stables dans le froid extérieur, ou dans le froid artificiel (climatisation des bâtiments ou des véhicules, par exemple…). Pour rester stables, ces molécules ont aussi besoin d’humidité et de pénombre. Ainsi, le virus se dégradera plus facilement et rapidement dans un environnement déshumidifié, sec, chaud et lumineux.

- Les rayons ultraviolets décomposent la protéine du virus, quelque soit la surface où il se trouve. La lampe à ultraviolets, par exemple, est parfaite pour désinfecter et réutiliser un masque. Prudence néanmoins car elle décompose aussi le collagène (une autre protéine) de la peau et peut être la cause de rides et cancer de la peau.

- Le virus ne peut pas passer à travers une peau saine.

- Le vinaigre ne sert à rien car il ne dissout pas la couche protectrice grasse du virus.

- Les boissons alcoolisées, comme la vodka, n’ont aucun effet (les plus fortes comportent autour de 40% ou 50% d’alcool, or la teneur minimale requise est de 65% d’alcool).

- La Listerine peut être utile, sa teneur en alcool étant de 65%.

- Plus l’espace est confiné, plus la concentration du virus sera grande. Plus l’espace est ouvert et aéré, plus la concentration du virus sera réduite.

N.B. : Outre les indications ci-dessus, vous devez vous laver les mains avant et après avoir touché : muqueuses, nourriture, serrures, poignées de portes, boutons et interrupteurs (lumière, ascenseurs…), téléphones, télécommandes, montres, ordinateurs, bureaux, télévisions, etc…

Lorsque vous allez aux toilettes et/ou dans la salle de bain, il est important de s’hydrater les mains car elles ont tendance à se dessécher à force de lavages répétés. Les molécules du virus peuvent alors pénétrer dans les micro-lésions de la peau. Plus l’hydratant est épais, mieux c’est.

Veillez aussi à garder vos ongles courts, pour éviter que le virus n’aille se cacher dessous.



RECOMMANDATIONS CONTRE LA COVID 19

CE N'EST QUE DU BON SENS !

Il y a beaucoup de recommandations sur la façon d'éviter le coronavirus en préventif : lavage des mains, hygiène personnelle, éloignement social (rester à la maison…). Mais ce qui circule peu, ce sont des conseils sur ce qu'il convient de faire en cas de contamination (Ce qui risque d’arriver à un grand nombre d’individus). Préparez-vous comme si vous saviez que vous alliez avoir un mauvais virus respiratoire, comme une bronchite ou une pneumonie. Cela pourrait arriver ! Soyez calme et préparez-vous rationnellement et tout ira bien. Sachons tous que le pH* du virus corona varie de 5,5 à 8,5. (*) Le pH (potentiel Hydrogène) est un indicateur d’acidité d’une substance, lorsqu’il s’abaisse en dessous de 7, la substance est de plus en plus acide, à 7 c’est la neutralité, au-dessus la substance devient de plus en plus basique ou alcaline (donc moins acide).


Nous devons donc prendre plus d'aliments alcalins avec un niveau de pH supérieur au virus.

Quelques exemples : Citron pH à 9,9, Avocat pH à 15.6, Ail pH à 13, Mangue pH à 8.7, mandarine pH à 8.5, Ananas pH à 12.7, Pissenlit pH à 22.7, Orange pH à 9.2 Les achats prioritaires en cas contraction du virus COVID-19 : Kleenex, Paracétamol, PAS D'ASPIRINE !!! Quelque soit votre médicament générique ou "sirop expectorant" de votre choix, vérifiez l'étiquette et assurez-vous de ne pas doubler avec le paracétamol. Le miel et le citron peuvent tout aussi bien faire l'affaire. Wicks ou Vaporub pour votre poitrine sont également d’excellentes suggestions. Un humidificateur serait une bonne chose à acheter et à utiliser dans votre chambre lorsque vous vous couchez pendant la nuit. (Vous pouvez également simplement allumer la douche chaude et vous asseoir dans la salle de bain en respirant la vapeur). Si vous avez des antécédents d'asthme et que vous avez un inhalateur sur ordonnance, assurez-vous qu’il n'est pas périmé et remplissez-le / obtenez-en un nouveau si nécessaire. Repas de légumes verts qui donnent du fer ! Beaucoup de fer. Mais évitez le sucre blanc ! Le sucre tout court. Hydratez (buvez des liquides !) Hydratez, hydratez! * l'eau de source est la meilleure. Les infusions de feuilles d'eucalyptus aussi ! Faites le plein de vos liquides préférés - PAS D'ALCOOL !!! Pour la gestion des symptômes et une fièvre supérieure à 38 °, prenez du paracétamol. JAMAIS d'ASPIRINE Beaucoup de repos. Vous ne devriez pas quitter votre maison ! Même si vous vous sentez mieux, vous pouvez être contagieux pendant quatorze jours et les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé devraient être écartées ! Portez des gants et un masque pour éviter de contaminer les autres dans votre maison. Isolez-vous dans votre chambre si vous ne vivez pas seul, demandez à vos amis et à votre famille de laisser les fournitures à l'extérieur pour éviter tout contact. Désinfectez fréquemment votre linge de lit et vos vêtements en lavant et nettoyant votre salle de bain avec les désinfectants recommandés. VOUS N'AVEZ PAS BESOIN D'ALLER À L'HÔPITAL à moins que vous ayez des difficultés à respirer ou que votre fièvre soit très élevée (plus de 39 ° C) et ne diminue pas malgré des médicaments. Jusqu'à présent, 90% des cas d'adultes en bonne santé ont été pris en charge à domicile avec des recommandations basiques (repos / hydratation / médicaments de la simple grippe en vente libre.) Si vous êtes inquiet ou en détresse respiratoire ou si vous sentez que vos symptômes s'aggravent : Risques préexistants. Si vous souffrez d'une maladie pulmonaire préexistante (MPOC, emphysème, cancer du poumon) ou si vous êtes sous immunosuppresseurs, c'est le bon moment pour parler à votre médecin ou spécialiste de ce qu'ils aimeraient que vous fassiez si vous tombez malade.

Rappel des symptômes d'un coronavirus

1. Démangeaisons dans la gorge

2. Gorge sèche

3. Toux sèche

4. Haute température

5. Essoufflement

6. Parfois, maux de tête et diarrhée

Donc, lorsque vous remarquez ces symptômes, mettez-vous sur le mode " traitement de la grippe" (repos, l'eau tiède avec du citron, etc.).

81 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Anniversaire

Merci à tous pour vos bons vœux d'anniversaire. Je trouve la vidéo super géniale. (merci Jean-Paul) Je dois travailler encore un peu avant de me produire !!!! Amitiés